28 avril 2006

Dîner à l'hippo

hippo1Après un film superbe, nous décidons d’aller dîner à l’hippo Opéra (autant le nommer).
Jusque là, pas de souci, la soirée s’annonce sympa, normale.
C’était sans compter sur les manières « hippo » ….
Nous entrons (j’étais avec une amie) et là, à peine le temps de voir s’il y a du monde ou pas, qu’une sorte de folle furieuse maquillée à la gothique (mais gothique sortable, hein !) nous demande :
- Pour deux ??!!
- Euuuhhh oui, pour deux, répondons-nous, étonnées…
- Fumeur ou non fumeur ? (toujours sur un ton où nous nous demandions quel crime nous avions commis pour que cette péronnelle nous parle ainsi).
- Fumeur …(réponse courte, des fois qu’elle nous batte pour une réponse qui lui ferait perdre son temps !)
- Prénom ?
Là, éclats de rire (de notre part, bien entendu) ! Je demande à cette punky prétentieuse en quoi le prénom de l’une ou de l’autre la regardait et elle nous explique, méprisante, que c’est pour nous appeler quand une table se libèrera (ah la rentabilité !!). Pauvres ignares que nous étions car, manifestement, nous n’étions pas branchées comme il fallait !
Quelques minutes plus tard, une autre, toujours estampillée hippo, m’appelle « Chantaaaallllll !! ». Je lui dis, non sans ironie que ce n’est pas trop la peine de crier, que j’ai bien entendu et que nous la suivons. Je me dis qu’heureusement que ma mère ne m’a pas appelé Alphonsine …ou bien que nous n'ayons dit "Enculados" à la punky ... histoire de voir la réaction !
Attention, on ne rigole pas à l’hippo, il faut suivre la serveuse quand elle nous appelle par notre prénom et sans broncher !

Au suivant !!!
Comme nous étions placées pas très loin de la scène (c’est à dire de l’entrée du restaurant, donc, mal en temps normal mais là, parfaitement pour observer), nous avons pu à loisir regarder le manège.
Bon, un vendredi soir, à l’Opéra, il y a du monde qui veut dîner à l’hippo.
"Claiiiiirreeeee"
"Manuellllllllllllllllllllllll"
"Sabrinaaaaa"
"Pascal", "Pascaaal", "Pascaaaaaaallllll". Un sans doute qui avait du aller au fond du couloir et qui, entendant son nom n'avait pas pris le temps de bien refermer le vêtement qui lui servait de pantalon .... Faut pas déconner avec la serveuse de l'hippo !!!
Alors Pascal, on ne fait pas attendre le service et on file droit !!
Au suivant !!
 Totalement hallucinant !
La jeune fille (c’en est une, normalement) a une manière d’hurler votre prénom que vous n’avez plus envie de manger ! Enfin, faut pas exagérer car nous, du coup, nous avons bien ri.
Nouvelle méthode sans doute, histoire de rentabiliser le temps des uns et des autres et d’en faire manger le plus possible …
Je vous passe la serveuse énervée qui nous a répété plusieurs fois qu’elle allait piquer une crise de nerf, tellement elle en avait marre de se démener alors que d’autres glandaient allègrement (c’est ce que nous avons compris), pauvre dépressive !

A peine le repas terminé, on nous dépose l'addition sans que nous l'eussions demandée ! Mais on ne nous met pas dehors comme çà, et hop, nous avons eu besoin d'une carafe d'eau ... non mais !! Nous sommes venues du 9/1 et du 9/2 tout de même !!!!
Au suivant !!!

Conclusion, si vous êtes cool et que vous voulez passer une soirée peinard, n’allez pas dîner dans cet endroit de dingues, du monde, du bruit, de la musique, la télé avec des dessins animés (même pas de foot !!! bon, çà, je m'en fiche quand même mais Cath a voulu préciser) et des serveuses hurlantes !

Et on a même oublié, en partant, de prendre des kilos de bonbecs et de crever tous les ballons hippo !!!!!!!!!! pffffffffffffffffffff

Posté par Chantal_K à 23:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Dîner à l'hippo

Nouveau commentaire